Rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien de rien...

Publié le par Marcel RAMIREZ





J'ai (une fois de plus) reçu beaucoup de lettres la semaine dernière, et nombre d'entre elles me demandent : " ben alors, vous avez même pas mis à jour votre blog cette semaine ? feignasse !"

Alors, tout d'abord, permettez-moi de vous dire que, jamais, je n'ai promis une quelconque assiduité sur ce blog, et sachez que le seul maître à bord ici, c'est MOI ; et en plus, j'ai une excuse absolument inattaquable : j'ai été atteint d'une crise d'incapacitage.

Ben oui, ça ne vous arrive jamais à vous ?! : en pleine nuit, vous rêvez, et dans ce rêve, l'activité que vous désirez accomplir vous semble totalement infaisable, le moindre geste vous est insurmontable, comme si vous étiez pris d'une  incapacité subite de tout... 

Il m'arrive fréquemment de rêver que je suis au milieu d'un terrain de football, en plein match, ballon aux pieds ; là, je veux tenter un double-contact, une feinte, ou même une simple passe, mais rien ne se passe, je reste droit comme un piquet, ne parvenant même pas à ne serait-ce qu'effleurer le ballon (J'en entend déjà certains me dire : "ben comme en vrai, non ?..." NON, j'étais, il fut un temps, un joueur de football de niveau respectable, et capable de quelques fulgurances, parfois...).

Puis, heureusement, je me réveille, en sueur, mais rassuré par le fait qu'il ne s'agissait là que d'un rêve, dieu merci.

Tout ça pour vous dire que cette fois, ça m'est arrivé pour de vrai, et que je n'ai donc rien pu publier sur ce blog la semaine dernière, même si, comme vous tous, j'ai pourtant moi aussi basculé (cf. article précédent, pour ceux qui ne suivent pas).


03022010069.jpg



Allez, bons baisers d'Aspen, dans le Colorado...


Marcel RAMIREZ



P.S. Bon, en fait, si vous êtes sages, vous aurez droit à un article basculesque dès demain, mais en attendant,
VOICI LES RECOMMANDATIONS POUR LA BASCULE DE CETTE SEMAINE (EN AVANCE) :

Je tiens en effet à apporter quelques précisions quant au concept de Bascule ; car suite à de nombreuses lettres là-encore, je me dois d'éclaircir un ou deux points encore obscurs.

1- Oui, la Bascule s'applique à tous, même aux chômeurs.

2- L'auteur du concept, et de l'appellation "Bascule", tient à préciser que, bien sûr, si vous êtes en RTT, du jeudi au vendredi par exemple, le moment précis de la Bascule est à recalculer...


Voilà, maintenant que tout ceci est bien clair pour tout le monde, get ready for "LA BASCULE" !

En attendant, teaser : 










 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcel RAMIREZ 18/05/2010 01:10



La photo aurait été prise au S... ?! Certains prétendent qu'elle aurait été prise aux B... !


En tous les cas c'est un scandale : on m'aurait menti ?!



Nicou 18/05/2010 00:28



J'ai été très intéressé par le principe de la bascule. Mais je voulais savoir si cela s'appliquait aussi à d'autres situations : repas ou pire, séjour dans la belle famille, match de l'équipe de
france dirigée par RD, interview de Justine Hénin, ...


A part ça, se pourrait-il que la photo de piste enneigée ait été prise au S.............., berceau de nombreux champions de skis, légèrement à l'est d'Aspen?



passageira 10/02/2010 15:54


bon ben rien.Bravo.Clap,clap.On attend ok il est 16h,la bascule a eu lieu mais pas de nouvelles ici même.
Sinon as tu idée de pourquoi dans les "si vous aimez ce blog vous aimerez aussi..." il y http://ecrits-jacob-lorber.over-blog.com/?Au début j'ai cru que ce garçon avait un humour défiant toute
concurrence mais je n'ai pas trouvé la chute.Donc tu restes inégalé Marcel,ouf finalement.


Marcel RAMIREZ 10/02/2010 16:25


Ah bon, ben merci, mais c'est toi qu'il faut applaudir (cf ton mur FB).
P.S. Je le redis : le retard est super-tendance en 2010...