"Flip-Flap la girafe" ruined my life...

Publié le par Marcel RAMIREZ


Au commencement, il y eut "Paf le chien" : d'un mouvement de souris bien dosé, on mettait en branle la jambe d'un quidam, d'arrière en avant, et... PAF ! ... le chien ;  inspiré de la fameuse vanne du même nom, le jeu consistait à donner un coup de pied dans les augustes fesses d'un chien, le plus fort possible, afin que ce dernier parcourt la plus longue distance. Rien de bien transcendant, vous en conviendrez ; d'autant que le joueur était principalement tributaire de la chance (et je ne dis pas ça parce que je n'ai jamais dépassé les 1932 mètres).
Puis les créateurs de ce jeu (ces génies), qui a littéralement boulversé nos vies, disons-le, ont encore repoussé les limites de la conn... heu de l'extase vidéoludique ! : "Paf le chien : la revanche" !!!
Le même jeu, mais avec le chien dans le rôle du bourreau. ENORME !
Etant très mauvais au premier, je ne fus guère meilleur au second.

Mais c'est alors que les jeunes geeks à l'origine de ce dyptique étourdissant, entendirent mes prières, et atteignirent le firmament de la création artistique avec le jeu de mes rêves : "Flip-Flap la girafe" ! (Hé oui, ils ont osé !).

Un hélicoptère, une savane touffue et redoutable, des vautours tenaces et diaboliques, et bien sûr, Flip-Flap et ses soeurs ! LE JEU ULTIME !

Je rappelle tout de même le principe : vous pilotez un hélicoptère (oui oui ! comme Michel Drucker !), dont la vitesse augmente progressivement, et vous devez passer le plus près possible de nos amies les girafes, afin de les amputer de leur long cou ; le tout, en évitant les vautours, et les arbres trop hauts, afin de ne pas se crasher (oui oui, comme Thierry Sabine...).

J'adore ce jeu ! : Les graphismes sont basiques, mais ont un rendu des plus efficace ; les commandes sont simples, et l'hélico répond au doigt et à l'oeil, et last but not least, le bruit de la machine est reproduit quasi à l'identique ! (ne manque que La Chevauchée des Valkyries, et l'on se croirait dans Apocalypse Now...)
Seule ombre au tableau : si quelqu'un pouvait m'expliquer pourquoi les girafes ont constamment cet air profondément niais, avec leur langue de travers et leurs yeux de merlan frit ?
Peut-être pour déculpabiliser le joueur de réduire les chances du Zoo d'Amnéville d'encore acquérir une telle bête dans les 10 prochaines années...

On notera également que le jeu paraîtra bien cruel aux amis de la nature et autres membres du WWF (non, pas la ligue de catch...), d'autant que contrairement à ce que l'on m'a fait croire, le cou d'une girafe, ce n'est pas comme la queue d'un lézard, il ne repousse pas, malheureux !...

Ce jeu, qui, lui au moins, n'est basé que sur la dextérité du pilote d'hélicoptère, est hautement addictif, vous voilà prévenus. Voilà pourquoi chaque soir, ma concubine menace de me quitter, si je ne pars pas en rehab (comme dirait Amy). Mais bon, je n'ai pas encore trouvé de cure adaptée à une telle addiction, et je ne vois donc qu'une seule solution : écrire une lettre à John Facebook (le créateur de Facebook, bande d'ignares !), le suppliant de supprimer ce jeu maléfique de son réseau, pour le coup plus si social.

Mais peut-être que comme chez Apple, "il y a une application pour ça"...

Marcel RAMIREZ (Flip-Flaped...)




Bonus Bonus Bonus Bonus Bonus Bonus Bonus Bonus Bonus

Cela n'a absolument rien à voir, mais voici, en Bonus donc, ma Photo floue d'une photo floue, si vous l'avez manquée dans les biennales du monde entier :

                                     (Copyright Marcel RAMIREZ)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcel RAMIREZ 24/11/2009 11:21


Et merci à vous !


Seynhave sylvain 23/11/2009 14:09


Merci Mr Ramirez pour votre article fort interessant!
Je me permet de mettre un lien vers votre article sur le "mur" facebook de Flipflap,
afin de faire bénéficier le plus grand nombre de cet article.
Dites moi si cela vous pose un problème.

Un grand merci, et bonne continuation!



Marcel RAMIREZ 23/11/2009 14:42


Aucun problème, c'est un plaisir.

Keep ze fight going on !